Bobby vide

Dépouillement de Bobby

22-05-2016 / Karine & Ben

Aujourd'hui c'est dépouillement de Bobby. Nous commençons par extraire quelques planches, et les surprises pointent déjà leur bout du nez...

Tout l'aménagement est vissé ET collé ce qui ne rend pas la tâche facile.

La cloison qui sépare l'habitacle du reste du camion est difficile à retirer (vis, rivet, colle, mastic...).

Une autre surprise et pas des moindres, l'isolation... Bobby a été isolé avec un mélange de laine de verre, de colle, de polystyrène et de mousse expansive. C’est l’une des plus grosses tâches à faire puisqu’il a fallu près de 4h, 6 mains et beaucoup d'huile de coude pour enfin y arriver.

laine de verre

Sur les portes arrières, du lino a été collée avec du contreplaqué…

laine de verre

Une fois le planché enlevé, une forte odeur de moisi a envahi le camion. Le congélateur avait fui et le contreplaqué (non marine) utilisé a subi l'humidité qui a donné place à des champignons… Bref, nos craintes ne font que s'accroître d'heure en heure.

champignons plancher

Maintenant que l’intérieur du camion est vide, nous nous penchons sur le point faible : la carrosserie ! Bien dissimulée sous le mastic, la rouille s’est développée et a attaqué les passages de roues et les ailes avant. Sous l’ancien planché, les longerons ont eux aussi pas mal rouillé...

En résumé, la moindre vis au contact de la tôle accompagnée de silicone ou de mastic permet à l’humidité de stagner et à la rouille de bien se développer. Au final nous avons tout retirer, ça nous a permis d’avoir une idée sur les futures travaux...

contreplaque
contreplaque
rouille
longerons rouille
aile gauche
rouille passage roue
Tous les articles

Aucun commentaire...